Saints et Saintes du 21 octobre Jevismafoi-mini3






Saints et Saintes du 21 octobre Jour10



http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg




liens utiles


Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


hymne
avec Facebook

Saints et Saintes du 21 octobre

Aller en bas

Saints et Saintes du 21 octobre Empty Saints et Saintes du 21 octobre

Message  lily le Jeu 21 Oct 2010 - 16:09

Saints et Saintes du 21 octobre Defunt60
Saints et Saintes du jour

Sainte Céline
Vierge consacrée (+ 530)Née à Meaux, elle refusa les fiançailles que ses parents lui proposèrent. Cette décision fut prise en accord avec sainte Geneviève de Paris qui l'avait rencontrée et qu'elle imita en prenant le voile des vierges consacrées. A ne pas confondre avec sainte Céline, mère de saint Rémi de Reims !
<<>>
Bienheureuse Laure de Sainte-Catherine de Sienne
fondatrice de la Congrégation des Sœurs missionnaires de Marie Immaculée et de Sainte Catherine de Sienne (+ 1949)Marie-Laure de Jésus Montoya y Upegui.
"Sa profession de maîtresse d'école la conduisit au contact de nombreuses populations à Antioquia puis au Collège de l'Immaculée à Medellin, jusqu'à ce qu'elle se sente appelée à réaliser "l'œuvre des Indios", un travail héroïque au service des autochtones des forêts d'Amérique."
(source: Laura Montoya Upegui 1874-1949 - biographie site du Vatican)
"Mère Laura Montoya, constatant que de nombreuses populations autochtones, loin des centres urbains, vivaient sans connaître Dieu, décida de fonder la Congrégation des Missionnaires de Marie Immaculée et de Sainte-Catherine de Sienne, afin d'apporter la lumière de l'Evangile aux habitants des forêts."
(Homélie du pape Jean-Paul II pour la béatification de 6 serviteurs de Dieu le 25 avril 2004).
À Balencito, près de Medellin en Colombie, l’an 1949, la bienheureuse Laure de Sainte-Catherine de Sienne (Marie-Laure de Jésus Montoya y Upegui), vierge, qui s’employa avec zèle à gagner à Dieu, en leur annonçant l’Évangile, les peuples indigènes encore ignorants de la foi chrétienne, et fonda la Congrégation des Sœurs missionnaires de Marie Immaculée et de Sainte Catherine de Sienne.
<<>>
Sainte Ursule
Et ses compagnes, onze mille vierges martyres à Cologne (4ème s.)Que n'a-t-on pas dit de ces jeunes femmes chrétiennes, vierges et martyres à Cologne. La piété populaire a brodé sur leur existence bien des détails éloignés de l'histoire qu'on suppose être la leur, jusqu'à porter leur nombre jusqu'à 11.000. Selon cette 'Passion' peu fiable et, en termes actuels, on pourrait dire que ces jeunes filles écossaises furent réunies à Londres pour être conduites de force afin de les marier aux soldats romains cantonnés en Armorique, ce dont les parents tiraient quelque profit. Les bateaux qui les y menaient furent détournés par la tempête et échouèrent en Germanie où des hordes d'Attila les capturèrent. Devant leur refus de céder à leurs passions, elles furent massacrées. Il est plus vraisemblable qu'elles soient des martyres durant une persécution romaine si on se réfère à l'inscription qui date d'avant les invasions germaniques de 406 et qui fut découverte au IXe siècle dans une église de Cologne. L'épigraphe portait: XI M qu'on pouvait lire 'Onze martyres' ou 'Onze mille'. Quoi qu'il en soit, le culte de sainte Ursule et de ses compagnes se répandit très vite et de nombreuses églises furent élevées en leur honneur. Au XIIIe siècle la Sorbonne l'adopta comme patronne, imitée en cela par l'université de Coimbra au Portugal et celle de Vienne en Autriche.
À Cologne, commémoraison des saintes vierges qui achevèrent leur vie par le martyre, vers le IVe siècle. Par la suite, une basilique fut construite à cet endroit, portant le nom de la jeune Ursule, vierge innocente, considérée comme la première du groupe.
Martyrologe romain
<<>>
Sainte Céline
Mère de saint Remi de Reims (5ème s.)
Elle avait épousé, très jeune, Émile, le comte de Laon. Elle lui portait une grande affection et, par son caractère aimable et modeste, ils vécurent dans une grande union de cœur et de foi chrétienne. Ils prirent grand soin de l'éducation de leurs enfants qui devinrent tout trois prêtres. Le dernier nous est le plus connu, Rémi, né sur le tard, dont ils donnèrent le soin aux clercs de l'église Sainte-Marie de Laon. Il devint saint Rémi, l'archevêque de Reims.
À Laon, après 458, sainte Céline, mère des saints évêques Prince de Soissons et Remi de Reims.
<<<<<<<<<>>>>>>>>>>

Autres Saints et Saintes du Jour

Saint Anatole
(vers 500)
Saint Astier
(+ 640)
Sainte Céline
Vierge consacrée (+ 530)
Saint Condède
(+ 685)
Saint Dase
martyr à Nicomédie en Bithynie (+ 303)
Saint Domnole
(7ème s.)
Saint Fintan
(+ 635)
Sainte Grégoria
martyre (5ème s.)
Saint Hilarion
Abbé à Gaza (+ 372)
Saint Hilarion de Moglène
(+ 1164)
Saint Jean de Monembasia
(+ 1773)
moine (4ème s.)
Saint Marc de Maronie
(+ 378)
Sainte Marguerite Clitherow
Martyre à York, en Angleterre (+ 1586)
Saint Mauront
Evêque de Marseille (+ 782)
Saint Philothée l'athonite
moine au mont Athos (14ème s.)
Bienheureux Pierre Capucci
dominicain (+ 1445)
Saint Pierre Yu Tae-ch’ol
martyr à Séoul en Corée (+ 1839)
Saint Seurin
évêque de Bordeaux (5ème s.)
Saint Séverin de Cologne
Evêque de Cologne puis de Bordeaux (5ème s.)
Saint Socrate
(3ème s.)
Lecteur de l'Eglise de Lyon (+ v. 390)
Saints Visarion et Sophonie
martyrs (18ème s.)
Saint Walfroy
Stylite puis moine dans les Ardennes (+ 595)
Saint Wendelin
ermite en Allemagne (7ème s.)




lily
lily
Animation
Animation

Messages : 3692
Date d'inscription : 11/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Saints et Saintes du 21 octobre Empty Ste Ursule et ses Compagnes, martyres (Vème s.)

Message  alice le Jeu 21 Oct 2010 - 19:22

Saints et Saintes du 21 octobre Sant_Orsola_e_compagne_T
SAINTE URSULE
Vierge et Martyre
et ses compagnes
Martyres
(† 453)

Ursule était fille d'un prince écossais. Sa beauté et ses vertus attiraient sur elle tous les regards, mais elle répudia toute alliance humaine pour appartenir à Jésus-Christ. Elle fut embarquée avec un grand nombre de vierges et de femmes chrétiennes, qu'un conquérant romain voulait donner pour épouses à ses soldats. Mais une tempête s'étant élevée, par la permission de Dieu, pendant la traversée, les navires, au lieu d'atteindre l'Armorique, leur destination, allèrent s'échouer jusqu'à l'embouchure du Rhin.
Les Huns, qui ravageaient alors l'Europe, rencontrèrent ces vaisseaux et se préparaient à les piller et à infliger à ces vierges et à ces femmes un déshonneur pire pour elles que la mort. Commandées par Ursule, elles résistent avec héroïsme, si bien que, les sentiments des barbares changeant tout à coup, ils saisissent leurs armes et se précipitent sur cette armée pacifique ; bientôt les victimes tombent en foule sous les coups des bourreaux, et leurs âmes s'envolent au Ciel. Le prince des Huns, frappé de la beauté d'Ursule, l'épargne d'abord ; il essaye de la consoler de la mort de ses compagnes et lui promet de l'épouser. Ursule repoussant cette parole avec horreur, le barbare la perce d'un coup de flèche.
Ainsi tomba cette vierge, que la tradition nous montre comme le chef des onze mille vierges ou femmes amenées par les Romains de la Grande-Bretagne.
Beaucoup d'églises possèdent des reliques de cette armée de martyres ; mais aucune n'est aussi richement partagée que la ville de Cologne ; car c'est dans cette cité, voisine du lieu du supplice, que les chrétiens de l'endroit portèrent avec dévotion les restes sacrés des saintes martyres. Une magnifique église s'éleva bientôt sur leur tombeau, illustré déjà par des miracles. On y accourait de toutes parts ; les jeunes filles surtout venaient en foule recommander à sainte Ursule et à ses compagnes leur virginité.
Un religieux, qui avait pour les saintes martyres une grande dévotion, étant tombé dangereusement malade, vit apparaître près de lui une vierge qui lui dit : « Je suis une de ces vierges que tu honores ; en récompense des onze mille Pater que tu as récités pour nous honorer, tu auras notre assistance à l'heure de la mort. » La troupe glorieuse vint bientôt, en effet, chercher son âme.
Sainte Ursule est regardée comme le modèle et la patronne des personnes qui s'appliquent à instruire chrétiennement la jeunesse. Plusieurs congrégations de religieuses sont placées sous son invocation.evangileauquotidien.org

_________________
Saints et Saintes du 21 octobre Step4
Pour moi vivre c'est le Christ
alice
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 41
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Saints et Saintes du 21 octobre Empty Re: Saints et Saintes du 21 octobre

Message  alice le Jeu 21 Oct 2010 - 19:25

Saints et Saintes du 21 octobre Sant_Ilarione_di_Gaza_B
SAINT HILARION
Solitaire
(† 372)

Saint Hilarion naquit en Égypte, de parents riches et païens. A quinze ans, éclairé des beautés de la foi chrétienne, il reçut le baptême et, tout épris du désir de la perfection, courut au désert pour voir Antoine, dont le nom était déjà célèbre. A la vue du patriarche du désert, il s'écria : « Et moi aussi, Dieu me veut ermite ! » Il vendit peu après le patrimoine de ses parents, qui venaient de mourir, et s'enfonça dans la solitude.

Le démon, furieux de voir un enfant égaler en ferveur les plus anciens anachorètes, lui déclara une guerre acharnée ; il employa tous les moyens : la crainte, les coups, la séduction, les tableaux impurs, les apparitions d'animaux ; l'ermite triompha de tout en multipliant ses austérités.

Un jour pourtant, Hilarion, chantant des psaumes, était distrait et ne priait que de bouche ; le démon, fier de cette légère faiblesse du saint, lui sauta sur le dos et se moqua de lui. Le solitaire s'humilia, pleura sa faute et profita de cette négligence pour redoubler d'ardeur au service du Seigneur. Cet homme, qui avait tant à souffrir du démon, reçut de Dieu le pouvoir de se venger de lui ; on amenait de toutes parts des possédés à Hilarion, qui les délivrait des malins esprits.

Cependant, les foules accourant vers lui, attirées par sa réputation de sainteté, le saint regretta sa solitude primitive : « Je reçois, s'écria-t-il, ma récompense ici bas ; il faut aller me cacher pour prier et souffrir, si je veux me rendre digne de la miséricorde de Dieu. » Quand il voulut partir, plus de dix mille personnes l'arrêtèrent par leurs larmes et leurs gémissements. Il réussit pourtant à s'échapper, mais le désert fleurissait sous ses pas, l'enthousiasme des foules le suivait partout.

Le Seigneur, prenant pitié de ses larmes, l'avertit de sa mort prochaine. Hilarion s'étendit sur une natte : « Sors, de mon âme, dit-il, sors de ton corps, brise les derniers liens. Pourquoi tarder encore ? Il y a bientôt soixante ans que tu sers le Christ, peux-tu craindre la mort ? » Et il rendit l'esprit. Digne émule du grand saint Antoine, il a mérité le titre de Patriarche des solitaires de la Palestine.
levangileauquotidien.org

_________________
Saints et Saintes du 21 octobre Step4
Pour moi vivre c'est le Christ
alice
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 41
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Saints et Saintes du 21 octobre Empty Re: Saints et Saintes du 21 octobre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum