bienvenue.gif





Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Jevismafoi-mini3





http://res.cloudinary.com/aleteia/image/upload/new-toolbar/aleteia-fr.png



Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Jour10



http://www.ilebouchard.com/wp-content/uploads/2013/11/logo-KTO.jpg


http://www.coopdonbosco.be/inforcoop/nt/images/052014/8.jpg


Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Logo-r10


liens utiles

Site du VATICAN

Parole du jour

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


hymne
avec Facebook

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  maryline le Lun 29 Aoû 2011 - 9:35


Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) B50qvs10

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Z4e5b210

1ère lecture : Le prophète est responsable de ses frères (Ez 33, 7-9)

Lecture du livre d'Ezékiel
La parole du Seigneur me fut adressée : « Fils d’homme, je fais de toi un guetteur pour la maison d’Israël. Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part. Si je dis au méchant : 'Tu vas mourir', et que tu ne l'avertisses pas, si tu ne lui dis pas
d'abandonner sa conduite mauvaise, lui, le méchant, mourra de son péché,mais à toi, je demanderai compte de son sang. Au contraire, si tu avertis le méchant d'abandonner sa conduite,et qu'il ne s'en détourne pas, lui mourra de son péché, mais toi, tu auras sauvé ta vie.»


Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) C9695831

Psaume : 94, 1-2, 6-7ab, 7d-8a.9
Aujourd'hui, ne fermons pas notre coeur, mais écoutons la voix du Seigneur !

Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
Oui, il est notre Dieu ;
nous sommes le peuple qu'il conduit.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ?
« Ne fermez pas votre coeur comme au désert,
où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit. »
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 5fc748ca
2ème lecture : « Celui qui aime les autres accomplit la Loi » (Rm 13, 8-10)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains

Frères, ne gardez aucune dette envers personne, sauf la dette de l'amour mutuel, car celui qui aime les autres a parfaitement accompli la Loi. Ce que dit la Loi : Tu ne commettras pas d'adultère, tu ne commettras pas de meurtre, tu ne commettras pas de vol, tu ne convoiteras rien ; ces commandements et tous les autres se résument dans cette parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. L'amour ne fait rien de mal au prochain. Donc, l'accomplissement parfait de la Loi, c'est l'amour.

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Religious7n

Evangile : Instructions pour la vie de l'Église. Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)
Acclamation : Alléluia. Alléluia. Dans le Christ, Dieu s'est réconcilié avec le monde. Il a déposé sur nos lèvres la parole de réconciliation Alléluia. (cf. 2 co 5, 19)
Evangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Jésus disait à ses disciples : «Si ton frère a commis un péché, va lui parler seul à seul et montre-lui sa faute. S’il t’écoute, tu auras gagné ton frère. S'il ne t'écoute pas, prends encore avec toi une ou deux personnes afin que toute l'affaire soit réglée sur la parole de deux ou trois témoins. S'il refuse de les écouter, dis-le à la communauté de l'Église ; s'il refuse encore d'écouter l'Église, considère-le comme un païen et un publicain. Amen, je vous le dis : tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel.

Encore une fois, je vous le dis : si deux d'entre vous sur la terre se mettent d'accord pour demander quelque chose, ils l'obtiendront de mon Père qui est aux cieux. Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d'eux. »
aelf.org





Dernière édition par maryline le Lun 5 Sep 2011 - 18:09, édité 2 fois

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Bannie10
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Barfleur4
maryline
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10989
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 53
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Re: Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  maryline le Lun 29 Aoû 2011 - 9:57

Va parler à celui qui a péché contre toi.
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Qjbuitu7
Dieu veut que nous aimions comme il aime, aimant même ceux dont le péché nous a nui directement. C’est dur. Parfois nous ne sommes ni compréhensifs ni compatissants envers ceux qui ont commis une faute. Nous pouvons facilement les regarder de haut et imaginer que nous sommes mieux qu’eux, ou nous pouvons devenir impatients par ce qu’ils ne sont pas comme nous. Quand quelqu’un nous a offensés nous devons nous efforcer de regarder au delà de notre douleur. En effet, nous devons embrasser cette douleur de manière rédemptrice, de la manière dont le Christ le fait en mourant sur la croix et en se donnant dans l’Eucharistie. Nous ne devons pas exclure la personne en lui tournant le dos. Nous devons aller vers celui qui a péché contre nous et chercher par amour à le ramener dans la maison du Père.

Les réconcilier avec l’Eglise.
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 77838655
L’amour de Dieu pour le pécheur devrait être non seulement évident dans nos vies, mais devrait également animer nos églises locales. Nos paroisses , nos lieux d'évangélisation dont -ils ouverts et accueillants pour les pécheurs, ou sont-ils devenus le refuge pour ceux qui se croient sauvés ? Notre église va-t-elle à la recherche de l’homme perdu, ou nous attendons-nous à ce que les brebis perdues trouvent leur propre chemin ? Dieu veut que nous allions vers les pécheurs pour les ramener à l’Eglise. Ceci signifie que nous devons vivre comme des missionnaires, des évangélisateurs qui sortent sur les places publiques et dans les rues, partout où se trouvent les hommes perdus. Dieu les aime et veut les toucher à travers nous. Nous sommes ses mains et ses pieds ; il veut parler par nos lèvres. Comment Dieu désire-t-il que je devienne personnellement impliqué dans cette mission d’Eglise dans ma paroisse locale ?

Je suis au milieu de vous.
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Velas010
Jésus nous accompagne dans notre mission Nous ne sommes pas seuls. Il a promis à ses disciples qu’il serait avec eux jusqu’à la fin des temps. Ceci devrait nous donner confiance. Jésus est avec nous, et il veut aider à transmettre son amour pour une âme par notre intermédiaire, par nos mots et nos gestes. Il nous donnera la force pour continuer son travail. Il y a également un grand avantage à nous réunir avec d’autres : Jésus est présent dans l’Eglise, là où deux ou trois sont recueillis en son nom. Nous sommes avec lui au degré que nous sommes unis à l’Eglise. En nous engageant davantage dans notre paroisse locale, nous nous rapprochons de Jésus.

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Dtytg67y
Seigneur, aide-moi à transmettre ton amour pour des âmes. Remplis-moi
de ton amour, l’amour qui t’a conduit à offrir ta vie sur la croix pour
nous libérer de nos péchés. Apprends-moi à conquérir mes craintes et mes
complexes, ma paresse et mon indifférence, afin de m’engager
efficacement dans la mission de sauver des âmes. Ne me laisse pas
croiser ceux que tu aimes sans les voir, ceux pour qui tu as versé ton
sang pour les racheter. Ne laisse pas mon cœur s’endurcir contre eux,
mais aide-moi à aller à leur rencontre comme apôtre de ton amour et de ton pardon.


meditationfrance.org



Dernière édition par maryline le Lun 29 Aoû 2011 - 12:20, édité 1 fois

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Bannie10
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Barfleur4
maryline
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10989
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 53
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Re: Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  jonathan le Lun 29 Aoû 2011 - 10:41

"Si ton frère a péché, va lui parler seul à seul." Le mot important c'est "frère". Un frère, c'est celui qui fait partie de la même cellule familiale, père, mère, enfants. Dans le monde oriental, c'est l'ensemble des cousins qui font partie de la même tribu. Mais pour l'Evangile, c'est beaucoup plus. C'est toute la communauté des croyants. Au jour de notre baptême, nous sommes devenus des enfants de Dieu. Nous sommes devenus des frères et sœurs en Jésus Christ. Nous chrétiens, nous sommes membres de la même famille de Dieu qui s'appelle l'Eglise.

En lisant les évangiles, nous découvrons que Dieu nous aime tous d'un amour qui dépasse tout ce que nous pouvons imaginer. Nous n'aurons jamais fini d'en mesurer toute la grandeur et de lui rendre grâce. Mais quand nous regardons notre vie, nous découvrons que bien souvent, nous en sommes loin. Le péché dont nous parle l'Evangile, ce n'est pas seulement une faute morale ni une infraction ; c'est le contraire de l'amour ; c'est notre indifférence envers celui qui nous a sauvé la vie. Pécher c'est tourner le dos à l'amour qui est en Dieu. En se coupant de Dieu, le pécheur se coupe également de la communauté des frères.

Le péché est donc un grand malheur. Mais pour Dieu, il n'y a pas de situation désespérée. Il s'arrange toujours pour mettre les personnes qu'il faut sur la route du pécheur. C'est ainsi que le prophète Ezéchiel est devenu un guetteur pour la maison d'Israël. Le guetteur c'est celui qui est attentif aux dangers qui pourraient faire du mal à son peuple. Et en même temps, il doit l'avertir. C'est un peu comme le maître nageur qui surveille la plage pour éviter les noyades. Dans l'évangile, c'est le même appel, mais en respectant des étapes. On va voir le pécheur seul, puis avec quelques frères. Et si on n'obtient pas de résultat, on en parle à la Communauté de l'Eglise.

Il y a un autre danger qu'il nous faut absolument éviter : nous ne sommes pas envoyés vers ce frère pour le corriger ni pour lui faire la morale. Nous avons bien mieux à faire. Pour le comprendre, c'est vers le Christ que nous sommes invités à regarder. En lisant les évangiles, nous découvrons qu'il est venu chercher et sauver ceux qui étaient perdus. Et aujourd'hui, il compte sur nous pour partager sa mission en nous aidant mutuellement à vivre en enfants de Dieu. Nous savons bien que cela n'est pas toujours facile. Mais le Seigneur nous envoie vers les autres pour témoigner de l'amour qui est en Dieu. Notre mission n'est pas d'épier le pécheur mais de lui montrer le chemin qui peut le sauver.

Le mal qu'il nous faut dénoncer, nous le connaissons bien : c'est l'argent roi, la course au profit, la violence, les abus dont sont victimes les plus faibles. Tout cela, nous devons le dénoncer et le condamner. Mais nous ne devons pas oublier que le frère qui a péché est d'abord un frère. Il a besoin d'être aimé et soigné. Nous sommes loin du regard soupçonneux et accusateur qui enfonce le coupable dans son mal. A travers nous, c'est Jésus qui est là pour accueillir, relever et redonner confiance au pécheur. Il est évident que pour être fidèles à cette mission, nous avons un grand besoin de la force de l'Esprit Saint. C'est pour cela que les grands témoins de la foi ont commencé par passer de longues heures en prière. Rappelons-nous saint Paul : "Ce n'est plus moi qui vis, c'est le Christ qui vit en moi."

Si nous allons vers le frère qui a péché, cela doit toujours être avec le Christ en nous, avec beaucoup de délicatesse et beaucoup d'amour. Nous nous adressons à ce frère seul à seul. Il est hors de question de lui faire honte devant tout le monde. Si la démarche n'aboutit pas, le Christ nous invite à agir comme le médecin qui fait appel à un ou deux confrères. A plusieurs, on arrivera peut-être à mieux persuader le pécheur. S'il refuse de les écouter, nous le dirons à la communauté de l'Eglise. Elle va tout faire pour le porter dans sa prière et le ramener vers Dieu. S'il refuse d'écouter la communauté considère-le comme le païen et le publicain. Ce n'est pas la condamnation finale. Jésus a fait preuve d'une grande sollicitude envers ces personnes. Désormais, nous entrons dans une nouvelle étape d'amour et d'évangélisation envers celui qui en a encore plus besoin.

Ce frère qui s’est mis dehors, il faut le ‘gagner’, c’est à dire le sauver. Le pouvoir des clés qui est donné à l’Eglise c’est d’abord un pouvoir de salut. Il s’agit d’ouvrir la porte pour que le pécheur puisse retrouver toute sa place dans la communauté. Nous avons tous pour mission de poser des gestes d’ouverture et d’accueil. L’évangile c’est d’abord la Bonne Nouvelle annoncée aux pauvres, aux malades et aux exclus de toute sorte. L’Eglise détient le pouvoir de lier mais aussi de délier, de réintégrer le pécheur repentant. Lorsqu’un frère s’écarte de la communauté, celle-ci en garde le souvenir dans la prière. Le Christ est présent parmi ceux qui sont ainsi réunis en son nom. Il leur apprend à s’ajuster à la patience de Dieu pour en témoigner par toute leur vie. Quand on a compris cela, ça change tout dans notre vie.

Et surtout n'oublions pas : Pour gagner tous ses frères, Jésus s’est donné jusqu’au bout, jusqu’à la mort sur une croix. Alors, aujourd’hui, ne fermons pas notre cœur, mais écoutons la voix du Seigneur. En ce jour, nous te prions Seigneur : Augmente notre foi à l'écoute de tes appels ; augmente notre confiance pour prier les uns avec les autres ; augmente notre capacité d'aimer, afin que nous soyons des agents de réconciliation dans les divisions du monde. Amen
D'après diverses sources

Si vous souhaitez recevoir les homélies par mail, vous pouvez vous enregistrer sur le blog sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Site : Puiser à la Source
Blog : Dimanche prochain
Blog :  Avec Jésus
Site : Notre Dame de la Paix
jonathan
jonathan
Animation
Animation

Messages : 208
Date d'inscription : 12/04/2010
Age : 75
Localisation : Près de Rodez (France)

http://dimancheprochain.org

Revenir en haut Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Re: Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  alice le Lun 29 Aoû 2011 - 12:35

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Artimage_428707_2995356_201010194349233
COMMENTAIRE DU JOUR
Bienheureuse Teresa de Calcutta (1910-1997), fondatrice des Sœurs Missionnaires de la Charité
No Greater Love (trad. Il n'y a pas de plus grand amour, Lattès 1997, p. 117 rev.)

« Tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel » : le sacrement de réconciliation

L'autre jour, quelqu'un, un journaliste, m'a posé une question étrange : « Vous-même, allez-vous en confession ? –-Oui, je vais en confession chaque semaine, ai-je répondu. –-Dieu doit être plus qu'exigeant si vous-même avez à vous confesser ».
C'était à mon tour de lui dire : « Il arrive parfois à votre propre enfant de mal agir. Que se passe-t-il quand il vous annonce : ' Papa, je suis désolé ! ' Que faites-vous ? Vous prenez votre enfant dans vos bras et vous l'embrassez. Pourquoi ? Parce que c'est votre façon de lui dire que vous l'aimez. Dieu fait la même chose. Il vous aime tendrement ». Si nous avons péché ou si nous avons commis une faute, faisons en sorte que cela nous aide à nous rapprocher de Dieu. Disons lui humblement : « Je sais que je n'aurais pas dû agir ainsi, mais même cette chute, je te l'offre ».

Si nous avons péché, si nous avons fauté, allons vers lui et disons-lui : « Je regrette ! Je me repens ! » Dieu est un père qui prend pitié. Sa miséricorde est plus grande que nos péchés. Il nous pardonnera.



levangileauquotidien.org
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Artimage_428707_2995356_201010194349233

_________________
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Step4
Pour moi vivre c'est le Christ
alice
alice
Animation
Animation

Messages : 3663
Date d'inscription : 11/02/2010
Age : 41
Localisation : tampon

Revenir en haut Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Re: Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  Invité le Lun 29 Aoû 2011 - 13:23

Libère- toi du péché !

Ce dimanche, Esékiel et Jean font retentir un cri : << Malheureux, écoute ! Tu es en train de courir à ta perte, détourne- toi de ton péché ! >>
Avons- nous déjà entendu ce cri surgir en nous au détour d'une situation concrète ? Par exemple, un ami ou un collègue empêtré dans un mirage qui l'éloigne de sa famille et de ses enfants ; un frère, une sœur qui tourne le dos à ceux qu'il aime...
Qu'avons- nous fait de cette interpellation qui nous a traversé l'esprit ?
Notre parole peut sauver << le méchant >>, dit Esékiel.
Elle peut aussi sauver << le frère >> , dit Jean, par la sollicitude de toute une communauté.
Dans les deux cas, elle est une forme de l'amour du prochain qui est aussi amour de soi- même.
Nous ne pouvons pas rester complices du mal et du péché sans qu ils nous rongent de l'intérieur .
Dieu veut nous en sauver.


Mais comment dire à mon prochain ce qui me travaille ?
Aurai- je le courage et la douceur pour parler vrai ?


Dieu, dans sa confiance, vient nous libérer.Alors il commence par éclairer ma liberté:
<< Ose ! Le pire n'est pas certain. >> Et cette parole qui j'ose en vérité suscite la liberté de mon prochain
<< Oui, tu es capable de changer. Ton péché n'est pas une fatalité.
Voilà l'espérance que je veux partager avec toi . >>

Ce prochain avec qui je ne puis pas être d'accord, peut- être se mettra-t- il à l'écoute de sa liberté d'enfant de Dieu.
Peut- être nous tournerons- nous ensemble vers le Père pour lui demander son aide...
Nous nous mettrons d'accord et Dieu nous écoutera !
Sa prière, chaque jour déjà, trace à travers nous un chemin qui libère :
<< Délivre- nous du mal, pour que ton règne vienne ! >>


Père Nicolas Tarralle,
assomptionniste

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Pregar10

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Re: Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  Invité le Lun 29 Aoû 2011 - 13:59

Correction fraternelle
Mt 18,15-20


Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 1stdas14

"Si ton frère vient à pécher", dit Jésus.

Il ne dit pas seulement :"S'il vient à pécher contre toi", mais, d'une manière très générale :"Si ton frère vient à pécher". Dans ce cas il faut tenter une correction fraternelle et Jésus se montre ici très précis, puisqu'il envisage une démarche en trois étapes : démarche de frère à frère, démarche communautaire, démarche d'Église.

Souvent, dans les communautés monastiques ou religieuses, on avait pris depuis des siècles l'ordre inverse de celui proposé par Jésus : tout se passait d'abord en public devant toute la communauté réunie, et l'on en venait seulement en dernier lieu, et parfois pas du tout, à l'explication fraternelle seul à seul.

Il faut avoir le courage de suivre, ici comme ailleurs, les consignes de Jésus qui tendent nettement à personnaliser la correction fraternelle, et déjà beaucoup de communautés ont reconnu loyalement que leurs usages accusaient une dérive importante par rapport à l'Évangile.

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Z7nd870u

² Jésus envisage comme toute première démarche un dialogue de frère à frère, de sœur à sœur, d'époux à épouse, pour que le mal demeure caché et que l'honneur du frère reste sauf. "Va trouver ton frère et reprends-le seul à seul". Dialogue exigeant, qu'il faut toujours préparer longuement dans la prière, afin de se présenter à l'autre avec un cœur évangélique, sans la moindre trace d'aigreur ou d'agressivité. Dialogue qui, au Carmel, doit rester marqué par une certaine sobriété et qui ne peut se chercher hors du cadre d'une obéissance ouverte, et encore moins dans les zones sacrées du silence, mais dialogue vrai, non contraint, sans calculs, sous le regard de Jésus. Car l'essentiel alors n'est pas de chercher à avoir raison, mais de s'ouvrir à deux à la vérité de l'Esprit Saint.

Il est vrai que, dans un cadre communautaire, cette correction fraternelle personnalisée réclame de chacune une grande loyauté, car en abordant les situations on met parfois en cause les personnes, et l'un des critères d'un dialogue vraiment évangélique entre deux frères ou deux sœurs, c'est qu'il reste constructif pour la communauté et resserre dans la communauté les liens de la confiance.

La mise au point entre deux sœurs ne peut pas non plus être un dérivatif ou une compensation à la solitude vraie, la solitude avec Jésus seul. Mais la crainte des déviations toujours possibles ne doit pas amener les communautés à vider de son sens la parole de Jésus.

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Z7nd870u

"Si ton frère ne t'écoute pas, dit Jésus,prends encore avec toi un ou deux personnes,afin que toute l'affaire soit décidée sur la parole de deux ou trois témoins"

Tout de suite les choses deviennent plus sérieuses. La démarche perd de sa spontanéité, car il s'agit de faire pression sur le frère pour l'amener à changer, et l'on se trouve déjà dans le cadre juridique d'une sorte de procès. Jésus parle de l'affaire, d'une décision, d'une parole solennelle, et de témoins. Tout cela suppose qu'il y a du danger dans l'air, soit pour le frère, soit pour la communauté.

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Z7nd870u

"S'il refuse de les écouter, dis le à l'Eglise".

Si en effet une décision grave doit être prise, il faut qu'elle émane de la communauté et de ses responsables, afin qu'elle ne soit marquée d'aucune vengeance personnelle, d'aucune pression injuste ni d'aucun abus de pouvoir.

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Z7nd870u

"Et s'il refuse d'écouter l'Église qu'il soit pour toi comme le païen et le publicain".

Ce qui ne veut pas dire : tu pourras le haïr et le repousser, mais : tu auras fait ton possible, désormais remets-t'en à Dieu pour le salut du frère comme tu t'en remets à Dieu du salut d'un païen qui ne veut pas de dialogue. Mais ce sont là des cas limites, des cas douloureux qui pèsent lourd dans le cœur, et Jésus revient aussitôt, avec insistance, à l'aspect positif de la vie fraternelle, à la nécessité de s'accorder sous son regard, même à deux, même à trois, afin de pouvoir prier ensemble, d'être exaucé ensemble, et de recevoir ensemble la miséricorde du Père.



/j.leveque-ocd.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Re: Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  Invité le Lun 29 Aoû 2011 - 20:26




Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 573a278f



Prière

Père
infiniment bon, emplit nos cœurs de ton Esprit et accorde-nous de
correspondre à Ton amour en accomplissant tes commandements et en
imitant Celui qui a donné sa vie pour nous. Nous Te le demandons par
Jésus Christ, qui vit et règne pour les siècles et les siècles. Amen.



Résolution


Par amour de Dieu et pour exprimer mon amour pour un de mes frères,

je fais un acte de charité qui me demande un sacrifice personnel.







Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 181532_190665630964646_100000636304627_543727_4622934_n




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Re: Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  Invité le Mar 30 Aoû 2011 - 16:44




Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Pzdrmx1b



"Quand deux ou trois sont réunis en mon nom ,je suis là."

"Si ton frère a commis un péché ...."

L'axiome de départ est courant , constant , banal !
Nos frères font des péchés et nous aussi d'ailleurs.
Le bon comportement n'est pas si facile.

"Va lui parler seul à seul."

C'est tellement plus facile d'en parler à tout le monde , sauf à lui.
Quant à convaincre un ami d'une erreur , c'est mission impossible :
nous sommes tentés d'abandonner la tâche avant de commencer,
sachant pertinemment que nos tentatives compteront "pour du beurre ".
Mais,
"si on te compte pour du beurre , n'oublie pas que sans beurre la cuisine brûle !"

Si nous regardons nos vies avec les yeux de la charité , nous pouvons dire :

"Oui , Seigneur , le ciel et la terre se répondent dans une musique qui sonne
juste à nos oreilles.
Oui ,Seigneur , tu nous donnes ce que nous te demandons ,après avoir accordé
nos violons ensemble sur le "la" de l'amour mutuel.

Marie Hélène de Bengy.



Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 5t22z5wi


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Re: Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  maryline le Mar 30 Aoû 2011 - 17:03

Si ton frère a commis un péché...1

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Jodhq0f7



Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Fe964c1d


_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Bannie10
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Barfleur4
maryline
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10989
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 53
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Re: Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  Invité le Mar 30 Aoû 2011 - 17:28



EVANGILE - Matthieu 18, 15 - 20

:bdnp1:

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 465497 Dans la deuxième lecture de ce dimanche, Saint Paul nous disait : « Ne gardez aucune dette envers personne, sauf la dette de l'amour mutuel... l'accomplissement parfait de la Loi, c'est l'amour. » Tout le chapitre 18 de l'évangile de Matthieu, dont nous lisons un extrait ici traite sous différents angles de l'accomplissement de cet amour à l'intérieur de la communauté chrétienne : il aborde en particulier deux thèmes : la priorité donnée aux petits et aux faibles, et le pardon mutuel. Pour introduire ses recommandations, juste avant ce passage, Jésus a raconté la parabole de la brebis perdue ; c'était une image facilement compréhensible pour ses auditeurs qui étaient nourris de la Bible : les images de berger et de troupeau étaient évidemment familières dans le paysage et on avait pris l'habitude de parler d'Israël comme le troupeau de Dieu ; sur terre, les chefs de la communauté étaient donc comparés à des bergers délégués par le berger suprême qui est Dieu bien sûr. La conclusion de la parabole, tout le monde l'avait deviné, c'était : « Votre Père qui est aux cieux veut qu'aucun de ces petits ne se perde. » (Mt 18, 14). C'est bien normal pour un berger.

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 465497 Et ce sera désormais la consigne de vigilance que Jésus confie à ses disciples : ne laissez pas vos frères s'égarer. Ce devoir de vigilance concerne d'abord et avant tout les responsables de la communauté, les bergers. Déjà Ezékiel disait : « Malheur aux bergers d'Israël... Vous n'avez pas fortifié les bêtes débiles, vous n'avez pas guéri la malade, vous n'avez pas fait de bandage à celle qui avait une patte cassée, vous n'avez pas ramené celle qui s'écartait... les bêtes se sont dispersées, faute de berger, et elles ont servi de proie à toutes les bêtes sauvages... mon troupeau s'est dispersé sur toute la surface du pays... sans personne qui aille à sa recherche. » (Ez 34, 2... 6).
Mais le devoir de vigilance mutuelle existe aussi à l'intérieur même du troupeau ; ce ne sont pas seulement les bergers qui ont la responsabilité de la bonne santé et de la bonne marche du troupeau : les brebis sont responsables les unes des autres ; je cite encore Ezékiel : « Ainsi parle le Seigneur Dieu : je viens juger moi-même entre la brebis grasse et la brebis maigre. Parce que vous avez bousculé du flanc et de l'épaule, et parce que vous avez donné des coups de cornes à toutes celles qui étaient malades jusqu'à ce que vous les ayez dispersées hors du pâturage, je viendrai au secours de mes bêtes et elles ne seront plus au pillage. » Ezékiel annonçait alors que Dieu lui-même allait reprendre en main son troupeau par l'intermédiaire de son Messie : « Je susciterai à la tête de mon troupeau un berger unique ; lui le fera paître : ce sera mon serviteur David. Lui le fera paître, lui sera leur berger. » (Ez 34, 20-23).

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 465497 Jésus s'est présenté comme ce berger annoncé par le Seigneur, ce bon berger qui connaît ses brebis et que ses brebis connaissent (Jn 10) ; il donne ici ses consignes pour la vie du troupeau, en particulier en ce qui concerne le soutien fraternel et l'aide de la communauté pour qu'aucun des frères « ne se perde ». « Si ton frère a commis un péché, va lui parler seul à seul et montre-lui sa faute. S'il t'écoute, tu auras gagné ton frère. S'il ne t'écoute pas, prends encore avec toi une ou deux personnes afin que toute l'affaire soit réglée sur la parole de deux ou trois témoins. S'il refuse de les écouter, dis-le à la communauté de l'Eglise ; s'il refuse encore d'écouter l'Eglise, considère-le comme un païen et un publicain. » Pour avoir le courage de reprendre celui qui « file un mauvais coton » comme on dit, il faut beaucoup d'amour ; un amour dont normalement, une communauté chrétienne doit pouvoir faire preuve. Car on sait bien que le véritable amour est exigeant : quand on aime réellement quelqu'un, on ne le laisse pas faire n'importe quoi ; il y va de « l'assistance à personne en danger ». Répéter inlassablement que Dieu est Amour ne pousse pas au laxisme que certains redoutent : car si Dieu est Amour, nous n'oublions pas que nous sommes appelés à lui ressembler, ce qui est terriblement exigeant !

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 465497 Sur le chapitre de la relation des Chrétiens entre eux, lorsque l'un s'égare, Jésus indique la voie à suivre : d'abord chercher personnellement le dialogue avant d'en parler à d'autres, pour éviter, sans doute, d'aggraver les blessures de la brebis. Et tout faire pour qu'elle puisse rejoindre le troupeau.

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 465497 Mais comment interpréter la phrase : « Si ton frère refuse d'écouter l'Eglise, considère-le comme un païen et un publicain » ? A la lumière de tout ce que l'on sait par ailleurs au sujet de Jésus et de l'accueil qu'il a toujours réservé aux publicains et aux pécheurs, il ne peut pas s'agir d'un rejet définitif mais du respect de la liberté de chacun... en attendant que Zachée (ou le publicain Matthieu) se convertisse. Ce qui resort de la progression que recommande le Christ, c'est la nécessité absolue du respect que l'on doit à quiconque, et en particulier, à celui que l'on dit pécheur. Toutes les démarches pour renouer avec le frère, que ce soit la rencontre individuelle, l'appel à témoins, ou le recours à la communauté, doivent être marquées de cette délicatesse et de cette discrétion.

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 465497 Telles sont les règles de base de la vie dans l'Eglise ; leur respect est semence de vie éternelle : « Amen, je vous le dis : tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel. » Le Royaume du Dieu de tendresse et de fidélité se bâtit dans la tendresse et la fidélité.


Marie Noëlle Thabut

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Re: Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  maryline le Jeu 1 Sep 2011 - 12:33


En Eglise...tous ensemble...





« Je suis là, au milieu d'eux »

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Nv2mflrn

La finale de cet évangile nous fait du bien. La présence vivante et agissante du Christ ressuscité parmi nous n’est pas liée au nombre de paroissiens qui se rassemblent. Ne prêtons donc pas attention à ceux qui se plaisent à compter comme si l’efficacité de la grâce de Dieu était liée à une logique comptable. Jésus nous rappelle qu’il suffit que « deux ou trois soient réunis en mon nom ». L’essentiel est donc du côté de la foi qui nous anime lorsque nous nous réunissons, et de la foi au nom de Jésus. Ce n’est pas pour rien que nous commençons chaque messe « Au nom du... ». La présence réelle du Christ ne se limite pas aux espèces consacrées. Christ est aussi là au milieu de nous, présent à chaque fois que nous gagnons un frère, une soeur ..


versdimanche.com



_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Bannie10
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Barfleur4
maryline
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10989
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 53
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Re: Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  maryline le Ven 2 Sep 2011 - 11:19



Psaume 94 – Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 2935479914Aujourd’hui, ne fermons pas notre coeur…

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 2725164755 Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 2725164755


You need to install or upgrade Flash Player to view this content, install or upgrade by [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].


webtvcn.fr

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 2864788223

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Bannie10
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Barfleur4
maryline
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10989
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 53
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Re: Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  Invité le Ven 2 Sep 2011 - 16:55

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 437551
Saint Matthieu 18,15-20

Prière d’introduction
Seigneur, merci pour ces moments que je vais passer avec toi. Aide-moi à mettre de côté toutes les distractions. J’ai besoin de ce temps d’intimité avec toi. J’ai besoin de toi. Aide-moi à me donner à toi ce matin dans ma prière et tout au long de la journée
Demande

Seigneur, aide-moi à grandir dans mon amour pour l’Eglise et pour les âmes.

Points de réflexion
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 633271

1. Va parler à celui qui a péché contre toi.
Le chapitre 18 de l’évangile selon saint Matthieu commence par les disciples qui se rendent chez Jésus pour lui poser une question. Le texte d’aujourd’hui fait partie de cette conversation et suit la parabole des brebis perdues. Cette parabole illustre l’amour profond de Dieu pour chaque pécheur. Il ne l’abandonne pas à sa vie de péché, mais le recherche afin de le sauver. Cet amour divin qui pardonne et qui sauve s’exprime en nos vies. Dieu veut que nous aimions comme il aime, aimant même ceux dont le péché nous a nui directement. C’est dur. Parfois nous ne sommes ni compréhensifs ni compatissants envers ceux qui ont commis une faute. Nous pouvons facilement les regarder de haut et imaginer que nous sommes mieux qu’eux, ou nous pouvons devenir impatients par ce qu’ils ne sont pas comme nous. Quand quelqu’un nous a offensés, nous devons nous efforcer de regarder au delà de notre douleur. En effet, nous devons embrasser cette douleur de manière rédemptrice, de la manière dont le Christ le fait en mourant sur la croix et en se donnant dans l’Eucharistie. Nous ne devons pas exclure la personne en lui tournant le dos. Nous devons aller vers celui qui a péché contre nous et chercher par amour à le ramener dans la maison du Père.
2. Les réconcilier avec l’Eglise.

L’amour de Dieu pour le pécheur devrait être non seulement évident dans nos vies, mais devrait également animer nos églises locales. Est-ce que notre paroisse est ouverte et accueillante pour les pécheurs, ou est-elle devenue le refuge pour ceux qui se croient sauvés ? Notre église va-t-elle à la recherche de l’homme perdu, ou nous attendons-nous à ce que les brebis perdues trouvent leur propre chemin ? Dieu veut que nous allions vers les pécheurs pour les ramener à l’Eglise. Ceci signifie que nous devons vivre comme des missionnaires, des évangélisateurs qui sortent sur les places publiques et dans les rues, partout où se trouvent les hommes perdus. Dieu les aime et veut les toucher à travers nous. Nous sommes ses mains et ses pieds ; il veut parler par nos lèvres. Comment Dieu désire-t-il que je devienne personnellement impliqué dans cette mission d’Eglise dans ma paroisse locale ?
3. Je suis au milieu de vous.
Jésus nous accompagne dans notre mission Nous ne sommes pas seuls. Il a promis à ses disciples qu’il serait avec eux jusqu’à la fin des temps. Ceci devrait nous donner confiance. Jésus est avec nous, et il veut aider à transmettre son amour pour une âme par notre intermédiaire, par nos mots et nos gestes. Il nous donnera la force pour continuer son travail. Il y a également un grand avantage à nous réunir avec d’autres : Jésus est présent dans l’Eglise, là où deux ou trois sont recueillis en son nom. Nous sommes avec lui au degré que nous sommes unis à l’Eglise. En nous engageant davantage dans notre paroisse locale, nous nous rapprochons de Jésus.
Dialogue avec le Christ
Seigneur, aide-moi à transmettre ton amour pour des âmes. Remplis-moi de ton amour, l’amour qui t’a conduit à offrir ta vie sur la croix pour nous libérer de nos péchés. Apprends-moi à conquérir mes craintes et mes complexes, ma paresse et mon indifférence, afin de m’engager efficacement dans la mission de sauver des âmes. Ne me laisse pas croiser ceux que tu aimes sans les voir, ceux pour qui tu as versé ton sang pour les racheter. Ne laisse pas mon cœur s’endurcir contre eux, mais aide-moi à aller à leur rencontre comme apôtre de ton amour et de ton pardon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Re: Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  Invité le Ven 2 Sep 2011 - 18:33

Seul à seul
Mt 18,15-20


Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 1stdas14

"Si ton frère vient à pécher"

, a dit Jésus. Et ce qu'il veut privilégier, c'est la démarche de dialogue, celle qu'il faut tenter, patiemment, avant toute autre. Dialogue entre frères et entre sœurs d'une même famille, d'une même communauté. Dialogue entre conjoints, dont les deux ont besoin, dont les deux ont soif, et qui devient parfois, au long des années, difficile et inexistant.

Être pardonné, c'est une exigence de la vie théologale. Pardonner, c'est une dimension de la vie fraternelle. Le pardon est fait de mille nuances dans les paroles, dans les gestes, dans le regard, et il mobilise toute la vie affective, car il implique une vigilance de tous les instants sur tout ce qui monte du cœur, les souvenirs, les attentes, les craintes pour l'image de soi-même. Bien des raisons nous arrêtent, nous freinent, quand le moment serait venu d'un dialogue de frère à frère, de sœur à sœur, et nous sommes parfois tentés de mêler les trois démarches dont parle Jésus, et de faire dire à la sœur par des responsables ou par la communauté ce que nous dirions si bien nous-mêmes, si nous étions doux et humbles de cœur.

"Va et reprends-la seule à seule", dit Jésus. Va, et cherche le dialogue, patiemment, humblement, sans crainte de ce qu'il faudra perdre pour que ton pardon soit reçu. Mais ce seul à seul avec la sœur ou le frère n'est possible que s'il est précédé d'un seul à seul avec Jésus. C'est dans sa miséricorde envers nous que nous lisons le pardon que nous demandons. C'est dans ses yeux que nous trouvons le regard qu'il attend de nous. C'est au pied de la croix que nous comprenons jusqu'où il faudra pardonner.

Puisque nous sommes réunis ce matin au nom du Christ ressuscité, et qu'il a promis d'être au milieu de nous, demandons-lui d'ouvrir lui-même dans notre cœur la source de la miséricorde et mettons notre regard dans le sien.

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Z7nd870u

² À vous, frères et sœurs, qui êtes mariés depuis cinq ans, trente ans, quarante ans, l'Évangile d'aujourd'hui offre une nouvelle occasion de réfléchir en profondeur sur votre vie de couple chrétien et sur le chemin du pardon qu'il vous faut prendre, aujourd'hui encore, sans lassitude, en vue d'une nouvelle qualité de votre amour. L'alliance entre vous s'est dite en un instant très bref, par vos deux oui échangés, mais elle veut se déployer tout au long de votre vie commune, librement, joyeusement, courageusement, par la confiance en l'autre, par la connivence des deux regards, par l'harmonie des corps, par la volonté, réaffirmée chaque jour, de vivre ensemble et l'un par l'autre, et de vous mettre ensemble au service de la vie.

Cette alliance, vécue au quotidien, réclame souvent le meilleur de vous-mêmes et vous appelle au dépassement de ce que vous êtes. La charte de cet amour toujours en devenir, vous l'avez ensemble méditée sur ce beau texte de saint Paul sur la maison du chrétien (Col 3,12-17).



"Revêtez votre cœur de tendresse", dit Paul. C'est la partie facile et riante du programme, et il est clair qu'aucun couple au monde n'a besoin de prendre ailleurs des leçons de tendresse. Mais la tendresse des époux chrétiens doit rester entre eux, les années passant, et en dépit des pesanteurs inévitables, un chemin de bonté, une volonté de faire le bonheur de l'autre. Or, s'il est une usure qui guette les couples, c'est bien la lente érosion de la bonté ; car l'agressivité est là, à la porte du cœur, qui répercute les impatiences, les agacements, les déceptions et les manques d'égard.

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Z7nd870u

C'est pourquoi Saint Paul ajoute :"revêtez votre cœur d'humilité, de douceur, de patience".Trois mots souvent dévalués, et qui pourtant mettent un foyer en prise directe sur l'Évangile de Jésus. Tôt ou tard viennent des moments où il faut se situer humblement l'un en face de l'autre, où il faut écarter avec humour toute volonté de puissance ou de mainmise sur l'autre, sur ses goûts ou ses convictions. La douceur arrange tellement de choses dans les mille choix et les milles heurts de la vie quotidienne, la douceur qui est la vraie force chrétienne, la force de ceux qui ne veulent pas passer en force ! Et si la douceur laisse ainsi à l'autre tout son espace, la patience lui laisse le temps, le temps pour se dire, pour se comprendre et pour changer.



Car tout n'est pas acquis au jour de l'alliance, même si les deux époux s'engagent avec toute leur loyauté et un vrai désir de s'effacer pour le bonheur de l'autre et celui des enfants. Pour continuer à bâtir ensemble, pour assumer ensemble les joies et l'insécurité, les époux sont amenés à se porter mutuellement et à s'accepter mutuellement tels qu'ils sont, Car tout n'est pas acquis au jour de l'alliance, même si les deux époux s'engagent tels que la vie les a faits. Au jour le jour on pardonne beaucoup au conjoint, et cela aussi est chemin de tendresse ; mais le plus dur parfois est de lui pardonner d'être lui-même, et de le rester. Quelle joie, au contraire, pour un foyer, et quelle force tout au long de la vie, quand le dialogue va jusqu'au fond des choses, et quand chacun est assez oublieux de soi pour promouvoir l'autre dans sa différence !

Cette alliance que vous avez nouée entre vous, inaltérable, vous la scellez devant Dieu et vous la concluez avec Dieu. Le Christ Jésus, que vous avez pris à témoin de votre parole, sera jusqu'au bout le lien vivant de votre amour.

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Z7nd870u

Car cet amour vous dépasse tous deux, et le sacrement de mariage, que vous vous êtes donné l'un à l'autre par votre promesse, vous insère dans l'Eglise de Jésus comme une nouvelle cellule vivante, comme un nouveau foyer de rayonnement, et comme un relais de la tendresse du Père.

/j.leveque-ocd.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Re: Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  maryline le Ven 2 Sep 2011 - 19:59

Dieu promet une réponse à nos requêtes lorsque nous
nous mettons d’accord sur ce que nous voulons demander. Forts de cette
promesse, osons lui présenter nos intentions au sujet des besoins
universels de nos frères et sœurs.


Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Ange0110

–Prions pour l’Église;
animée du souffle de la charité et de la force de
l’Esprit, qu’elle continue à dénoncer les injustices et les
incohérences humaines.


– Prions les personnes qui nous gouvernent;
qu’elles le fassent avec sagesse et amour, dans le
souci de garder l’unité, la justice et la paix.


–Prions pour les gens qui ne connaissent pas l’Évangile;
qu’ils soient touchés par l’amour du Père et qu’ils puissent en être transformés.


–Prions pour notre communauté chrétienne;
que la grâce de l’Évangile du Christ
la soutienne dans ses démarches et relations fraternelles.


Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Fleurs13
Dieu notre Père, toi qui as manifesté ton amour universel en nous donnant le
Christ et son Esprit, écoute nos prières et daigne les exaucer, par le
Christ, notre Seigneur. Amen.


Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Signat41


vieliturgique.ca



_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Bannie10
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Barfleur4
maryline
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10989
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 53
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Re: Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  maryline le Dim 4 Sep 2011 - 7:28

Amen, je vous le dis: tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel.

Le "pouvoir" des clefs

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 10239510

Aujourd'hui, l'Évangile met en relief la relation étroite entre Jesús et "nous" de la nouvelle famille qui Il réunit à travers de son message et
comportement. Dieu n'a pas voulu sauver l'homme isolément, mais en formant une communauté. Un "nous" qui est conçu comme universel: il
n'est pas déjà basé sur la souche, mais sur la communion avec Jesús.

Ce "nous" de la nouvelle famille n'est pas un peu "informe". Jesús appelle à un noyau d'intimes particulièrement choisis par Lui, qui continuent sa mission et donnent de l'ordre et forme à cette famille. Dans une vue à la mission du service à laquelle Jesús les a appelés, ils a aussi transmis le "pouvoir dénommé des clefs" (à Pierre, d'une manière singulière). L'élection des disciples est un événement de
prière; ils sont de, d'ainsi le dire, engendrés dans la prière, dans la familiarité avec le Père.

—Jesús, tu as choisi à ceux que tu as voulus pour qu'ils fussent avec toi et, tout de suite, nous les envoyer: nous te demandons plus de bergers pour ta moisson.



Commentaire: REDACTION evangeli.net (réalisé à partir de textes de Benoît XVI)


Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) 2935479914

_________________
Blog : Une Parole pour ta route
Site du doyenné :
Doyenné du Tampon
Page Facebook : Mary line

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Bannie10
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Barfleur4
maryline
maryline
Fondatrice
Fondatrice

Messages : 10989
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 53
Localisation : France outremer

http://avecmariepourjesus.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Re: Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  Invité le Dim 4 Sep 2011 - 8:15

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Captur11
« S’il t’écoute, tu auras gagné ton frère. »


Selon l’affirmation bien connue de l’apôtre Saint-Jean, Dieu est amour, et aujourd’hui saint Paul nous rappelle que l’accomplissement parfait de la loi, c’est cet amour. Ainsi, en définitive, l’accomplissement parfait de notre vie spirituelle, c’est la participation totale au mystère de Dieu, à son amour. D’ailleurs, toute la Parole de Dieu, le Nouveau et l’Ancien Testament, nous raconte comment le Seigneur se révèle comme amour désirant faire alliance avec les hommes.
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) J5hrun11 Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) J5hrun11Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) J5hrun11
Aujourd’hui, la lecture de l’Évangile ce jour nous précise que l’amour de Dieu se concrétise dans son désir d’accueillir tous les hommes, de leur offrir le salut, d’ouvrir à nouveau les portes du paradis. Notre responsabilité individuelle et collective vis-à-vis du Seigneur est de répondre à cette invitation à la vie éternelle. Aimer le Seigneur, nous aimer les uns les autres, c’est entrer chacun et ensemble dans le projet de salut, de communion à la vie divine. Dieu nous aime d’abord parce qu’il nous ouvre la vie éternelle, il permet à l’homme faible, limité et pécheur de communier à l’éternité, à la perfection, à l’Amour. Trop souvent, nous entendons l’amour exclusivement dans le domaine de l’affectivité. En quelque sorte, nous croyons répondre à l’amour de Dieu simplement parce que nous éprouvons nous-mêmes quelques sentiments.
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) J5hrun11 Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) J5hrun11Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) J5hrun11
Or, le lien entre la première lecture et l’Évangile d’une part, et la deuxième lecture, d’autre part, nous laisse entendre qu’aimer nos frères serait avoir soucis de leur bien véritable, de leur salut. Cela ne devrait pas nous étonner ! La manifestation de l’amour de Dieu pour nous n’est pas d’abord de l’ordre affectif, mais cette manifestation réside dans sa volonté de nous sauver. Aimer, pour Dieu, c’est vouloir et agir dans l’intérêt de l’humanité. Dieu veut le bien de l’homme, son bonheur, sa vie. Aimer, pour Dieu, c’est sauver ! Croître dans l’amour de Dieu, et dans l’amour fraternel, c’est prendre conscience de cet appel à la vie divine et désirer que tout homme y participe. C’est pourquoi, le véritable amour pour nos frères, nous ouvre à une co-responsabilité pour leur bien qui se manifeste par un souci de l’autre et par la prière commune qui fait que nous nous tournons ensemble de la source et le sommet de l’amour véritable qu’est Dieu.
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) J5hrun11 Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) J5hrun11Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) J5hrun11
Aussi, aimer à la manière de Dieu ne se vérifie certainement pas en éprouvant d’abord des sentiments pour telle ou telle personne. L’amour se vérifie dans une volonté mise en œuvre pour le bien, le bonheur, l’intérêt vital de l’autre. Aimer comme Dieu aime, vouloir, et agir dans l’intérêt de l’autre, pour son salut, revient à ce que saint Jean de la Croix appelle l’union des volontés. Nous nous aimons non pas pour partager narcissiquement de beaux sentiments, en nous renvoyant la balle, mais pour nous tourner et croître ensemble vers l’amour véritable. Pourtant, il y a un grand risque dans notre coresponsabilité et notre solidarité dans notre marche vers le salut. Celui de pervertir l’amour. L’invitation de l’écriture à veiller sur le bien de nos frères, à les avertir, risque de nous faire verser dans la tyrannie ! L’attitude qui consisterait à vouloir guider l’autre pour son bien, pour son salut, comporte le risque de vouloir les manipuler. Il n’est pas de pire despote que ceux qui prétendent connaître, à la place de l’autre, quel est son intérêt sous prétexte que l’on connaîtrait la volonté de Dieu. Qui suis-je, pour juger a priori de la conduite de l’autre ?
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) J5hrun11 Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) J5hrun11Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) J5hrun11
Pour éviter cette tendance au despotisme, le Seigneur dans l’Évangile nous donne trois critères qu’il faut absolument respecter. Tout d’abord, nous n’avons à intervenir que s’il y a une véritable faute de la part de mon frère, un péché, qui amène chez lui un amoindrissement de la communion avec Dieu. Or, comme nous l’enseigne l’Église, le péché dépend certes de la nature de l’acte commis, mais aussi de la conscience et de l’intention de celui qui les commet. C’est pourquoi il nous faudra toujours entrer en relation, en dialogue avec la personne pour connaître ses intentions, la manière dont elle a vécu les évènements, avant de l’accuser. Sans cela, je reste à l’extérieur de l’évènement que je juge, et je ne connais pas véritablement les tenants et les aboutissants de l’acte que j’ai cru comprendre que l’extérieur. D’autre part, Jésus nous demande de vivre cette correction fraternelle en Église, c’est-à-dire à plusieurs. De façon à ce que ce ne soit pas d’abord ma subjectivité qui juge mon frère, mais que par la multiplicité des points de vue et dans le dialogue, nous tentions d’objectiver la correction. Enfin, cette démarche doit se vivre dans la prière, c’est-à-dire qu’ensemble nous nous tournons vers la source du véritable bien dont aucun de nous n’est propriétaire. Le frère à qui je souhaite faire une remarque n’est pas en moins enfants de Dieu que moi, et autant que moi il a la capacité d’accueillir la lumière de Dieu et d’entendre sa parole. Je suis comme lui en chemin vers l’Amour.
Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) J5hrun11 Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) J5hrun11Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) J5hrun11
Sans la mise en œuvre de ces trois critères, toutes nos démarches de correction fraternelle ne seront que des tentatives d’imposer mon point de vue limité et partiel et ne pourrait se prévaloir d’être ni juste ni vrai. Que l’Esprit Saint nous éclaire : puissions-nous nous acquitter de « la dette de la charité fraternelle », avec douceur et compassion, afin que nos paroles édifient le Corps du Christ, pour la gloire de Dieu et le salut du monde.

:8lù^d9:
Fr. Antoine-Marie Leduc, o.c.d.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20) Empty Re: Allons à la messe 23ème DimOrd =Tout chrétien est responsable de ses frères (Mt 18, 15-20)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum